Nos Actualités

Je fais un don

Yves Duteil, du talent et du cœur !

07/11/2016



Depuis plusieurs années, un artiste, grand amoureux de la langue française, participe au lancement de l’opération +de Vie. Il met au service de notre cause, son talent et sa grande humanité. Cet artiste, c’est Yves Duteil.

Auteur de très nombreux succès, dont « la langue de chez nous », « j’ai la guitare qui me démange », « le petit pont de bois », « tarantelle », Yves Duteil entretient avec son public une relation privilégiée depuis ses débuts en 1972. Avec 15 albums à son actif, de très nombreux singles et plus de 20 compilations auxquels s’ajoutent divers ouvrages, il est également chanté par des artistes à succès.

Sa carrière a été marquée par de nombreuses distinctions, parmi lesquelles la médaille d’argent de l’Académie Française, un trophée de la meilleure chanson française décerné par la SACEM et bien sûr l’élection de « prendre un enfant » comme meilleure chanson française du 20ème siècle.

Yves Duteil a toujours été un homme très engagé auprès des associations : enfants malades, scolarité à domicile pour des enfants handicapés, accès à l’enseignement pour de jeunes Indiens défavorisés, assistance aux populations des espaces sinistrés, lutte contre la cruauté à l’égard des animaux…

C’est avec une grande simplicité et une grande gentillesse qu’il a accepté de nous apporter son soutien. C’est un honneur de l’avoir comme ambassadeur de + de Vie ! Lorsqu’il arrive dans des établissements gériatriques comme l’an dernier à l’hôpital René Muret de Sevran (AP-HP) en Seine-Saint-Denis ou cette année à Sainte-Périne (AP-HP) à Paris, les résidents l’accueillent avec beaucoup de joie et de chaleur. Dès qu’il prend sa guitare, les visages s’illuminent, les uns fredonnant les paroles des chansons, les autres tapant dans leurs mains. Chacun est ému par la simplicité de ce grand artiste, si proche de son public, qu’il se produise dans une grande salle de spectacle ou devant les résidents et le personnel d’un hôpital gériatrique !

Merci et bravo Yves Duteil. A l’année prochaine !

Share on Facebook19Share on Google+0