Espace ambassadeurs

Il existe de nombreuses façons de s’engager et de soutenir
l’action +de Vie.

Je fais un don

Comment devenir ambassadeur + de vie ?

Depuis 1997 la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France œuvre pour le bien être des personnes âgées hospitalisées.
Depuis 1997, des hommes et des femmes, jeunes ou moins jeunes ont initié des projets financés à l’hôpital pour leurs aînés ou pour leurs proches. Présents sur les événements + de Vie, actifs sur les réseaux sociaux et dans les médias, ces ambassadeurs +de Vie sont les meilleurs témoins de l’action de la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France.

Grâce à +de Vie, à l’hôpital, ils ont vu se transformer le quotidien des aînés ou de ceux qui leur sont chers. Aujourd’hui, ils se mobilisent pour poursuivre l’action de +de Vie et faire connaître ce grand élan de générosité.

De l’animation d’ateliers à l’organisation de spectacles, en passant par le bénévolat au sein de l’équipe +de Vie, il existe de multiples façons de s’engager et de devenir Ambassadeur +de Vie.

Voici quelques exemples d’initiatives pensées et portées par nos ambassadeurs : 

MATHILDE DE L'ECOTAIS - Photographe (75)

Du food art au service de + de Vie

A l’occasion des campagnes de +de Vie, Mathilde de l’Ecotais, photographe culinaire de renom a créé sous les yeux étonnés des enfants et des résidents des services de gériatrie d’étonnants tableaux à base d’aliments, pour le plaisir des yeux avant celui des papilles.

HUGUETTE PALIN - Centre Hospitalier de Capesterre-Belle-Eau (Guadeloupe)

L’engagement au quotidien

Au Centre hospitalier de Capesterre-Belle-Eau en Guadeloupe, Huguette Palin est toute entière dévouée au bien être des résidents. Responsable des animations, elle a organisé de nombreuses actions pédagogiques et socioculturelles dans son établissement afin de développer la convivialité. Grâce à ses efforts, elle a obtenu de nombreux prix de la Fondation afin de soutenir des projets qui lui tiennent à coeur, comme l’organisation d’un séjour sur la côte ou l’aménagement d’un salon.

NATHALIE PEYNIRCI – Hôpital de Sully sur Loire (45)

+ de Vie expliqué aux enfants

Une soixantaine d’enfants ont pu découvrir l’opération + de vie grâce à la mobilisation de Christine et des équipes de l’Hôpital de Sully sur Loire. Rencontres avec les résidents, signature d’affiches, création de toques ou encore de ceintures de judo. Ces ateliers furent l’occasion pour les enfants d’être sensibilisés aux missions destinées à améliorer la vie des personnes âgées hospitalisées et de se sentir impliqués. L’établissement s’est vu attribué en 2011 le 3e prix « + de Vie », dont la somme sera consacrée à la réalisation d’une sortie commune au zoo.

SANDRINE BANCEL - Hôpital de Firminy (42)

Des ateliers artistiques aux couleurs de + de Vie

Sandrine Bancel et les autres animatrices de l’USLD de l’hôpital de Firminy a organisé tout au long du mois de l’Opération + de Vie 2014 pas moins de six ateliers (décoration, pâtisserie, mosaïque….) réunissant les résidents et les enfants de l’association du Soleil Levant. Oiseaux, étoiles et assiettes « + de Vie » ont égayé l’établissement durant l’événement. Mettre en valeur l’opération + de Vie en alliant convivialité et divertissement, c’est le challenge qu’a remporté Sandrine et son équipe. Ce travail a été récompensé par le 2e prix « + de Vie » ex-aequo.

SANDRINE VERDIER – EHPAD de Bonifacio (2A)

Un atelier intergénérationnel autour des « Trois petits cochons »

A l’initiative de Sandrine, une dizaine d’enfants d’un centre aéré sont venus passer un après-midi avec les résidents de l’EHPAD de Bonifacio, entièrement décoré de rose et de noir pour l’occasion. Les résidents ont pu redécouvrir le conte des Trois Petits Cochons de la voix des enfants et participer avec eux à un atelier créatif sur la pâte à sel. Un peu de farine sur les tables, et les générations se sont retrouvées à partager rires et souvenirs. La fondation Hôpitaux de Paris a attribué à ce projet le 2e prix « + de Vie » pour l’édition 2014.

MARIE-CHRISTINE MERCIER – EHPAD de Nantua (01)

Un concours d’épouvantails

Grâce à Marie-Christine, aux résidents de l’EHPAD de Nantua et aux 40 enfants qui ont participé, l’opération + de Vie s’est dotée d’une mascotte éphémère en la personne d’un épouvantail aux couleurs de l’opération. « Rose et Vie », c’est son nom, a été fabriquée à l’aide de matériaux recyclables et a été exposée dans une vitrine de Nantua. Ce personnage concourait avec d’autres créations à un concours organisé dans l’EHPAD. Un moyen original de mobiliser résidants et habitants autour de « + de Vie ». Marie-Christine a remporté en 2014 le 1er Prix « + de Vie » qui récompense les meilleurs projets intergénérationnels réalisés dans le cadre de l’opération.

JACQUES VENDROUX

Match de bienfaisance au profit de + de Vie

Manager général du Variétés Club de France, Jacques Vendroux organise chaque année un match caritatif face à la sélection Geodis, dont les bénéfices reviennent en partie à la Fondation. L’équipe du Variétés Club est composée de champions du monde, dont Fabien Barthez, Laurent Blanc ou encore Didier Deschamps. Jacques résume son engagement comme un acte affectif, utile et solidaire dont il est très fier.

FRANCOISE LECLERC - CH de Saint-Quentin (02)

Organisation d’un spectacle de danse intergénération

Depuis octobre 2007, Françoise Leclerc, cadre supérieur de santé au centre hospitalier de Saint Quentin monte chaque année un spectacle de danse avec les résidents et les enfants. Grâce à son dynamisme, elle a réussi à mobiliser de nombreux intervenants : membres d’associations (« Cheveux d’argent », « Provi’Dance), municipalité, habitants et commerçants de la ville. Le jour J, l’émotion est au rendez-vous, enfants et résidents savourent leur succès et leur bonheur partagé.


TROIS QUESTIONS À DANUTA PIETER

Déléguée générale de la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France

Qu’est- ce qu’un Ambassadeur +de Vie ?

Un ambassadeur +de Vie assure un relais au plan local entre l’équipe de la Fondation et la population, notamment les commerçants. Il s’investit entièrement dans un projet qu’il a conçu, appuyé par la Fondation qui en valide les grandes étapes. Son objectif est de faire connaître l’action de la Fondation et mettre l’accent sur ses besoins financiers pour mettre en œuvre les réalisations demandées par les hôpitaux afin d’améliorer les conditions de vie des personnes âgées hospitalisées.

Pourquoi est-il important de se mobiliser ?

Pour la Fondation, qui a à cœur de s’adapter aux besoins de l’hôpital, il est nécessaire de collecter le maximum de fonds pour financer le maximum de projets. L’ambassadeur a donc une mission d’information auprès du public sur ce qui a été réalisé localement grâce à  +de Vie et dont les patients et leurs familles pourront bénéficier un jour. Il doit faire prendre conscience à ses interlocuteurs qu’aucun de ces projets n’aurait vu le jour sans la générosité des donateurs et les inciter à se mobiliser pour répondre aux besoins de plus en plus nombreux.

Quelle est l’ambiance au sein du groupe des Ambassadeurs ?

Les ambassadeurs sont très heureux et très fiers de contribuer à une noble action, Ils se sentent parfaitement à l’aise au sein de leur groupe et apprécient les relations chaleureuses qu’ils entretiennent avec l’équipe de la Fondation. Chacun a son histoire, sa propre expérience mais tous ont envie de faire bouger les choses. Qu’ils se retrouvent dans une ambiance festive lors des événements organisés par la Fondation  ou dans des situations plus sérieuses, la motivation et l’énergie sont omniprésentes !


Comment devenir Ambassadeur +de Vie ?